CHAVILLE

Nous contacter

19 février 2016

Rendez vous ICI

Sites cartophiles

19 février 2008

De nombreux sites cartophiles ont été rassemblés pour vous dans la rubrique Liens, article Sur la Toile. Ne manquez pas d’y aller pour des visites virtuelles variées.

Photos anciennes de Viroflay

24 août 2005

En rédigeant l’article Des cartes sur la Toile, j’ai découvert une série de photos de Viroflay datant de 1905. Elles représentent la Villa bon repos et un étang (donc pas sur le territoire de la commune). Une recherche sur Chaville donne trois photos d’un étang. Ces photos proviennent de la base de données Mémoire mise à disposition par le ministère de la culture.

Nouvelles églises de Chaville

 

Eglises catholiques romaines

-  Notre Dame

La paroisse résume l’histoire de l’église Notre-Dame sur son site web. On y apprend les temps forts et on peut consulter la liste des curés depuis le XVème siècle.

Nommé le 10 octobre 1906 à la cure de Chaville, l’abbé Albert Bouret, jeune prêtre de 39 ans, perçoit l’évolution de la population chavilloise ; il décide alors la construction d’une grande église de 1000 places et achète en 1909 et 1912, en son nom propre, les 2258 mètres carrés face à la nouvelle mairie.

Lors de la création de l’association paroissiale le 4 décembre 1921, l’abbé Bouret transfère ses titres de propriété à la nouvelle association, et concède 200 mètres carrés à la commune pour permettre l’édification du marché.

Malgré quelques retards, la première pierre est posée et bénie le 4 juin 1911 par Monseigneur Gibier, évêques de Versailles (article). En 1913, l’ossature du chœur est terminée et celle de la nef vers 1919. La guerre de 1914-1918 a neutralisé les travaux. C’est Monseigneur Gibier qui bénit l’église le lundi de la Pentecôte, 24 mai 1926, sous le vocable de "Eglise de l’Immaculée Conception".

...

En 1941, la propriété des lieux est transférée à l’association diocésaine.

En octobre 1943, le conseil épiscopal, nouveau propriétaire, décide de renommer l’église : Notre-Dame-de-Lourdes.

Carte éditée pour la construction de la nouvelle église de Chaville. Le coteau lui donne un air d’église de montagne ! De fait, le coteau, qu’on ne voit plus aussi bien maintenant, est bien là. Momentanément, avec les travaux d’aménagement du nouveau centre-ville, on a pu avoir une vue similaire en 2014. CPA (coll. privée)
Carte éditée pour la construction de la nouvelle église de Chaville. Le coteau lui donne un air d’église de montagne ! De fait, le coteau, qu’on ne voit plus aussi bien maintenant, est bien là. Momentanément, avec les travaux d’aménagement du nouveau centre-ville, on a pu avoir une vue similaire en 2014. CPA (coll. privée)

Grand rassemblement des fidèles pour la pose de la première pierre, le 4 juin 1911. CPA 1911. Collection privée
Grand rassemblement des fidèles pour la pose de la première pierre, le 4 juin 1911. CPA 1911. Collection privée

Détail des officiants.
Détail des officiants.

zoom

Vue de l’église encore isolée dans son cadre champêtre. Il manque le clocher principal.
Vue de l’église encore isolée dans son cadre champêtre. Il manque le clocher principal.

Détail du bâtiment en ciment et brique. Il y a un clocher en arrière mais le projet architectural est incomplet.
Détail du bâtiment en ciment et brique. Il y a un clocher en arrière mais le projet architectural est incomplet.

Intérieur de l’église. Carte non circulée.
Intérieur de l’église. Carte non circulée.

Détail du choeur
Détail du choeur

Les cloches sont bénies et baptisées par Monseigneur Roland-Gosselin, évêque de Versailles, le 11 octobre 1931 : Madeleine, la première, à dominante SOL, pèse 690 kg, Alexandrine, la seconde, à dominante LA, pèse 489 kg, Albertine, la troisième, à dominante SI, pèse 349 kg.

Carte souvenir du baptême des trois grosses cloches, après la construction du clocher principal. CPA sépia 1931.
Carte souvenir du baptême des trois grosses cloches, après la construction du clocher principal. CPA sépia 1931.

Détail du clocher principal.
Détail du clocher principal.

Echappée sur l’église depuis le coteau nord.
Echappée sur l’église depuis le coteau nord.

L’église fait face à la Mairie et son parc. Elle est entourée par l’école Paul Bert et le marché couvert.

Notre Dame Vue depuis le jardin de la Mairie. Carte circulée le 19/7/1937.
Notre Dame Vue depuis le jardin de la Mairie. Carte circulée le 19/7/1937.

L’Eglise de Chaville. Vue prise de la Grande-rue. Edition Streif n° 21. Carte ayant circulé - correspondance sans année. (coll. part.)
L’Eglise de Chaville. Vue prise de la Grande-rue. Edition Streif n° 21. Carte ayant circulé - correspondance sans année. (coll. part.)

Une vue qui laisse deviner le coteau boisé en arrière plan. La clôture est encore très sommaire. CPA bords dentelés.
Une vue qui laisse deviner le coteau boisé en arrière plan. La clôture est encore très sommaire. CPA bords dentelés.

Autre vue de la fin des années 50. Le photographe a su habilement dissimuler les alentours. CPSM bords dentelés.
Autre vue de la fin des années 50. Le photographe a su habilement dissimuler les alentours. CPSM bords dentelés.

Vue verticale de l’église qui permet d’éviter les bâtiments voisins et lui donne plus d’élan vers le ciel. CPA bords dentelés
Vue verticale de l’église qui permet d’éviter les bâtiments voisins et lui donne plus d’élan vers le ciel. CPA bords dentelés

-  Sainte Bernadette

La paroisse résume l’histoire de l’église Ste Bernadette sur son site web.

C’est le 27 septembre 1959 que l’évêque de Versailles érigeait la zone apostolique de l’Ursine en paroisse, et la mettait sous le patronage de Sainte Bernadette.

La chapelle provisoire dédiée à Saint-Joseph, et située sur Vélizy le Bas, fut remplacée par l’église actuelle, qui fut consacrée par Monseigneur Renard, évêque de Versailles, le 17 juin 1962.

Eglise Sainte Bernadette. CPSM couleur bords dentelés. Editeur Photogravure Raymon, Brunoy. Collection Images de france, 18 Chaville. CP circulée le 8/10/1978.
Eglise Sainte Bernadette. CPSM couleur bords dentelés. Editeur Photogravure Raymon, Brunoy. Collection Images de france, 18 Chaville. CP circulée le 8/10/1978.

Eglise Sainte Bernadette. CPSM coloriée bords droits. Editeur P. I. Paris. 592 Chaville. CP circulée le 8/4/1966.
Eglise Sainte Bernadette. CPSM coloriée bords droits. Editeur P. I. Paris. 592 Chaville. CP circulée le 8/4/1966.

Eglise apostolique arménienne

Une des 26 églises de la communauté arménienne de France est sur le territoire de Chaville, près de la voie ferrée rive-droite. L’église apostolique arménienne Saint-Grégoire-l’Illuminateur 6, rue Père Komitas, est dans le quartier de l’Ursine. Un article détaillé en donne une description historique depuis les années 20.

Depuis 1934, l’église Saint-Grégoire-l’Illuminateur était abritée par un hangar rue des Trois Champtiers. La communauté a financé la construction d’une église nouvelle consacrée en 1957. La rue a pris le nom du père Komitas en 1984.

Une autre église apostolique arménienne, Sainte-Marie-Mère-de-Dieu, est à Issy-les-Moulineaux.

Hangar utilisé depuis 1934 pour le culte. Cliché Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée
Hangar utilisé depuis 1934 pour le culte. Cliché Association Culturelle Arménienne de Marne-la-Vallée

Eglise apostolique de Chaville consacrée le 15 décembre 1957. Cliché Association Culturelle Arménienne de Marne-la -Vallée
Eglise apostolique de Chaville consacrée le 15 décembre 1957. Cliché Association Culturelle Arménienne de Marne-la -Vallée

Eglise orthodoxe russe Notre Dame Souveraine

Située en bordure de bois 22 rue Alexis Maneyrol, cette église, trouvant son origine dans un culte établi à Chaville-Vélizy dès 1927 dans un garage.

Intérieur du lieu de culte originel. (C) cliché paroisse othodoxe.
Intérieur du lieu de culte originel. (C) cliché paroisse othodoxe.

L’église a été construite par les fidèles en 1935 et progressivement enrichie. Le site de la paroisse donne les informations historiques ainsi qu’un lien sur de nombreuses photos des fresques intérieures.

Cliché association paroissiale.
Cliché association paroissiale.

mise à jour avril 2017