En images

Nous contacter

19 février 2016

Rendez vous ICI

Sites cartophiles

19 février 2008

De nombreux sites cartophiles ont été rassemblés pour vous dans la rubrique Liens, article Sur la Toile. Ne manquez pas d’y aller pour des visites virtuelles variées.

Photos anciennes de Viroflay

24 août 2005

En rédigeant l’article Des cartes sur la Toile, j’ai découvert une série de photos de Viroflay datant de 1905. Elles représentent la Villa bon repos et un étang (donc pas sur le territoire de la commune). Une recherche sur Chaville donne trois photos d’un étang. Ces photos proviennent de la base de données Mémoire mise à disposition par le ministère de la culture.

Nantes et le quartier Doulon

 

article proposé par Jean Larour

Doulon

Ancienne commune maintenant rattachée à Nantes, desservie par le train et maintenant par le tramway (vers La Beaujoire), Doulon a gardé sa spécificité avec ses maison à crépi de ciment et entourage de pierre, couvertes d’ardoise. C’est le berceau des la famille paternelle, après qu’elle ait partiellement quitté le Quimperois (Edern, Briec, Landrévarzec) dans le Finistère.

La Ville-en-Pierre

Cette toponymie est flatteuse, la pierre restant un matériau rare. On peut supposer que le caractère élevé de Doulon a permis ces constructions, alors que le bas de la rue est inondable.

Le bas de la rue de la Ville-en-Pierre. A droite mur du jardin avec ses arbres têtards. Coll. part
Le bas de la rue de la Ville-en-Pierre. A droite mur du jardin avec ses arbres têtards. Coll. part

zoom

La famille s’est établie rue de Cornulier, du nom d’un maire de Nantes en 1874. La rue traverse le quartier Malakoff (pré Gauchet) le long de l’Erdre et dessert la sortie sud de la gare depuis le stade Marcel Saupin.

Ensuite, la famille s’établit non-loin au nord, au rez-de chaussée d’un immeuble du Bd National, à l’angle de la rue de la Ville-en-Pierre. On le voit avec son toit pointu sur plusieurs CPA dédiées aux tramways car la compagnie nantaise avait ses ateliers et son dépôt à quelques mètres. Très haut sous plafond et avec un jardinet, cet appartement était auparavant un estaminet.

Au fond à droite, au niveau des grands arbres, l’usine des tramways de Nantes (Mékarski), en limite du quartier de Doulon.
Au fond à droite, au niveau des grands arbres, l’usine des tramways de Nantes (Mékarski), en limite du quartier de Doulon.

Les Tramways

Le grand père était paveur à la Cie Nantaise de Transports en commun (CNTC) sise Bd National (ou Bd de la Liberté). Ce boulevard fut renommé Ernest Dalby, du nom d’un adjoint à la Mairie de Nantes. Curieusement c’est là, au dépôt de Doulon que fut exploitée pour la première fois l’invention de l’ingénieur Louis Mékarski. C’est la locomotive à air comprimé dite « Mékarski » que l’on retrouvera dès 1894 et jusqu’en 1907 sur la route Nationale, de Sèvres à Versailles, et notamment à Viroflay. On venait du monde entier pour voir la machine à Nantes. Une rue, à l’arrière, honore l’anglais Georges Stephenson (1781-1848), inventeur de la locomotive à vapeur.

Biographie de Louis Mékarski

L’invention se répandit très vite, comme le rappelle le site :

“La Société des Moteurs à Air Comprimé que Louis Mékarski créée à Paris obtient la concession de la première ligne de tramways à traction à air comprimé à Nantes en 1876 ; il est nommé directeur technique de la compagnie des tramways de Nantes. Les premières expérimentations de la machine à air comprimé ont lieu en 1876 et la ligne est inaugurée le 12 février 1879. Louis Mékarski présente ce nouveau mode de locomotion à Paris lors de l’exposition universelle de 1878, devant le maréchal de Mac-Mahon, président de la République.

Des automotrices ou des locomotives selon le procédé Mékarski sont mises en exploitation sur les lignes suivantes :

-  Tramway de Paris et du Département de la Seine (TPDS) de 1876 à 1879 ;
-  Tramway de Nantes de 1879 à 1917 ;
-  Chemins de fer nogentais de 1887 à 1900 ;
-  Tramways de Paris - CGO de 1894 à 1914 ;
-  Tramway de Saint-Maur de 1894 à 1900 ;
-  Tramway de Sèvres à Versailles de 1894 à 1907 ;
-  Chemin de fer Arpajonnais de 1894 à 1901 ;
-  Tramway de Vichy à Cusset de 1895 à 1927 ;
-  Tramway d’Aix-les-Bains de 1896 à 1911 ;
-  Tramway de Saint-Quentin de 1899 à 1908 ;
-  Tramway de La Rochelle de 1901 à 1929 ;
-  Tramway de Berne de 1890 à 1902.”

-   Les Mékarski dans Nantes

Le tramway de Doulon aborde la place de la Bourse à Nantes.
Le tramway de Doulon aborde la place de la Bourse à Nantes.

Détail sur le tramway de Doulon.
Détail sur le tramway de Doulon.

La voiture fonce en terrain dégagé.
La voiture fonce en terrain dégagé.

-   Les Mékarski à Viroflay

...

Quelques aspects de Nantes

-   Le port

Nantes, la ville du peuple gaulois Namnètes, est un port très influencé par la mer, la marée remontant l’estuaire. En breton le nom de la ville est Naoned.

Une figure marquante du paysage était le pont transbordeur (voir dans cet article)

Ce concept original consiste à faire traverser le bras de fleuve à une nacelle suspendue à niveau, une sorte de bac. Le pont transbordeur a une très haute garde d’air permet la remontée d’estuaire des grands bateaux de mer. En France on en trouvait à Nantes, Marseille, Rouen, Rochefort.

Vue générale du transbordeur sur la Loire, à Nantes.
Vue générale du transbordeur sur la Loire, à Nantes.

Vue générale du transbordeur sur la Loire, à Nantes.
Vue générale du transbordeur sur la Loire, à Nantes.

Vue générale du transbordeur sur la Loire, à Nantes.
Vue générale du transbordeur sur la Loire, à Nantes.

Nacelle sous le transbordeur à Nantes..
Nacelle sous le transbordeur à Nantes..

Gros plan sur la nacelle du Transbordeur de Nantes. Piétons, cycliste et carrioles étaient prêts à repartir dès la berge atteinte.
Gros plan sur la nacelle du Transbordeur de Nantes. Piétons, cycliste et carrioles étaient prêts à repartir dès la berge atteinte.

A Nantes, cette nacelle de transbordeur est bien occupée.
A Nantes, cette nacelle de transbordeur est bien occupée.

-   Le Château d’Anne de Bretagne

L’Erdre, maintenant comblée, coulait au pied du château. Un bateau lavoir y a été exploité là par des femmes de la famille.

-   La ville

Ancien porche de l’Hôtel de ville. Actuellement il n’y a plus qu’une grille avec une porte.
Ancien porche de l’Hôtel de ville. Actuellement il n’y a plus qu’une grille avec une porte.

Un magnifique jardin botanique, doté de serres tropicales, à la porte de la gare du chemin de fer de l’Etat.
Un magnifique jardin botanique, doté de serres tropicales, à la porte de la gare du chemin de fer de l’Etat.

Un aspect du vieux Nantes avec ses poutres et galandages dans des rues étroites. Quelques unes subsistent, en voies piétonnes, après le bombardement massif de septembre 1943 et la reconstruction du centre-ville.
Un aspect du vieux Nantes avec ses poutres et galandages dans des rues étroites. Quelques unes subsistent, en voies piétonnes, après le bombardement massif de septembre 1943 et la reconstruction du centre-ville.

mise à jour avril 2017