Divers

Nous contacter

19 février 2016

Rendez vous ICI

Sites cartophiles

19 février 2008

De nombreux sites cartophiles ont été rassemblés pour vous dans la rubrique Liens, article Sur la Toile. Ne manquez pas d’y aller pour des visites virtuelles variées.

Photos anciennes de Viroflay

24 août 2005

En rédigeant l’article Des cartes sur la Toile, j’ai découvert une série de photos de Viroflay datant de 1905. Elles représentent la Villa bon repos et un étang (donc pas sur le territoire de la commune). Une recherche sur Chaville donne trois photos d’un étang. Ces photos proviennent de la base de données Mémoire mise à disposition par le ministère de la culture.

Tramway Louvre-Versailles

 

Bref historique

Le tramway Sèvres - Versailles (TSV), ligne de tramway à traction hippomobile, reliait Boulogne (pont de Sèvres) à la place d’Armes devant le château de Versailles ; elle fut mise en service en 1857.

Elle était en correspondance à Boulogne avec la ligne d’Alphonse Loubat de « chemin de fer américain » (hippomobile) qui reliait Boulogne à la place de la Concorde (Paris). Cette ligne, longue de 9,225 km, fut concédé à Tardieu, ami et associé d’Alphonse Loubat, le 28 avril 1855 et rétrocédée à la Compagnie des Tramways de Sèvres à Versailles par décret du 28 Juin 1876.

Alphone Loubat, sévrien, avait inventé le rail en U, ou rail en ornière, qui permettait de dissimuler le rail dans la chaussée. Son invention fit le succès du tramway aux Etats-Unis, puis en France.

Ce tramway utilisait une voie de 1,50 m et des rails légers de 16 kg/m reposant sur bois de chêne. Ces rails, insuffisants pour supporter le trafic, furent remplacés par des rails lourds de 23 kg/m. À sa mise en service, le tramway était constitué par une voiture à cheval (un percheron) circulant sur les rails à la vitesse de 7 km/h.

La ligne fut par la suite mise à voie normale en 1880 sur la relation directe Louvre - Versailles, prenant l’indice « TAB » dans le réseau des transports publics parisiens exploité par la Compagnie générale des omnibus (CGO).

Pour en savoir plus, l’ACVFTI propose une plaquette, éditée à l’occasion de l’arrivée du tramway T6 à Viroflay. Nous contacter .

-  Tramway américain

Cette technique utilise le faible frottement de roulement fer sur fer et permet une traction assez aisée par un percheron. Ici une voiture du réseau Versaillais figure le type de matériel.

Voiture de tramway américain, ligne Duplessis- Grandchamp. CPM repro de photo ancienne.
Voiture de tramway américain, ligne Duplessis- Grandchamp. CPM repro de photo ancienne.

-  Tramway Mékarski

Elle fut mécanisée en 1894 avec la mise en service de locomotives à air comprimé « Mékarski », un concept inventé par un ingénieur de la Cie Nantaise de Transports en commun (CNTC).

Un accident à l’Ecu de France le 30 juin 1901 a donné lieu à des relations dans la presse illustrée.

Fin juin 1901, un tramway de Paris en retard s’est engagé sur l’aiguillage de la Grâce de Dieu alors que celui de Versailles arrivait chargé de voyageurs de retour des Grandes Eaux. Vingt et une personnes furent blessées dont deux grièvement. Le Préfet et les secours se déplacèrent, les blessés étaient soignés sur place ou conduits à l’hôpital de Versailles. Photographie du Dr Fournier, article dans l’Illustration du 1er juillet 1901 (coll. part.)
Fin juin 1901, un tramway de Paris en retard s’est engagé sur l’aiguillage de la Grâce de Dieu alors que celui de Versailles arrivait chargé de voyageurs de retour des Grandes Eaux. Vingt et une personnes furent blessées dont deux grièvement. Le Préfet et les secours se déplacèrent, les blessés étaient soignés sur place ou conduits à l’hôpital de Versailles. Photographie du Dr Fournier, article dans l’Illustration du 1er juillet 1901 (coll. part.)

-  Tramway à vapeur

Des locomotives à vapeur ont été installées.

-  Tramway électrique

La ligne a été électrifiée en 1913. Une caténaire était disposée au dessus des voies et la captation du courant se faisait par une perche débrayable. Compte tenu de cette date, la majorité des CPA correspondent à ce type de traction.

Perspective de l’avenue au centre de Viroflay. Au premier plan à droite, les aiguillage pour le croisement du tramway et l’entrée de l’hötel Becker-Brancony puis la facade de la maison Rasquin avec son arbre. (coll. part.)
Perspective de l’avenue au centre de Viroflay. Au premier plan à droite, les aiguillage pour le croisement du tramway et l’entrée de l’hötel Becker-Brancony puis la facade de la maison Rasquin avec son arbre. (coll. part.)

Belle affluence sur la route nationale à la hauteur de la Pointe ! On distingue bien l’aiguillage permettant le croisement des tramways. Après avoir ouvert la voie, le préposé à l’aiguille se rend à l’aiguille de sortie avec sa perche.
Belle affluence sur la route nationale à la hauteur de la Pointe ! On distingue bien l’aiguillage permettant le croisement des tramways. Après avoir ouvert la voie, le préposé à l’aiguille se rend à l’aiguille de sortie avec sa perche.

Le tramway sur fond des Arcades. Avec l’avion rajouté.
Le tramway sur fond des Arcades. Avec l’avion rajouté.

Gros plan du tramway en pleine course.
Gros plan du tramway en pleine course.

Le tramway Louvre-Versailles arrive à l’aiguillage des Arcades - bas de la rue de la Saussaye (coll. part.)
Le tramway Louvre-Versailles arrive à l’aiguillage des Arcades - bas de la rue de la Saussaye (coll. part.)

Le matériel s’est modernisé avec un allongement des rames.

Le tramway à l’arrêt aux Arcades (coll. part.)
Le tramway à l’arrêt aux Arcades (coll. part.)

-  Cohabitation avec les tramways de Versailles

La ligne desservant la ville de Versailles sur toute la longueur de l’av. de Paris, on peut considérer qu’elle fait partie, ou à tout le moins s’articule avec le réseau des Tramways de Versailles . Quelques CPA montrent des vues de voitures dans le chef-lieu de la Seine et Oise.

Une rame du Louvre-Versailles est en station au pied de l’Hôtel de Ville. CPA (coll. part.)
Une rame du Louvre-Versailles est en station au pied de l’Hôtel de Ville. CPA (coll. part.)

-  Fin ... provisoire

La ligne a fermé en 1934, pour muter en ligne de bus (l’actuel 171 de la RATP). Ce changement est intervenu bien avant la fin des tramways de Versailles, en mars 1957.

Affluence près du passage St Pierre le jour de l’enterrement des trams.
Affluence près du passage St Pierre le jour de l’enterrement des trams.

-  XXIème siècle

Longtemps envisagée dans les schémas directeurs de la région Ile-de-France, une liaison en tramway à partir du réseau de métro parisien est en cours de réalisation. Il passera par Vélizy et traversera Viroflay en souterrain, desservant les gares SNCF rive gauche et rive droite.

La Ligne_6_du_tramway_d’Île-de-France sur Wikipédia.

Site du Tramway T6

Cette ligne ne reprend bien sûr pas le trajet du Louvre-Versailles puisqu’elle est perpendiculaire, mais elle assure, avec deux stations aux gares rive-gauche et rive-droite, le maillage qui est maintenant le critère d’efficience des réseaux urbains.


(mise à jour septembre 2016)