En images

Nous contacter

19 février 2016

Rendez vous ICI

Sites cartophiles

19 février 2008

De nombreux sites cartophiles ont été rassemblés pour vous dans la rubrique Liens, article Sur la Toile. Ne manquez pas d’y aller pour des visites virtuelles variées.

Photos anciennes de Viroflay

24 août 2005

En rédigeant l’article Des cartes sur la Toile, j’ai découvert une série de photos de Viroflay datant de 1905. Elles représentent la Villa bon repos et un étang (donc pas sur le territoire de la commune). Une recherche sur Chaville donne trois photos d’un étang. Ces photos proviennent de la base de données Mémoire mise à disposition par le ministère de la culture.

Meudon

 

Meudon est marqué par son relief escarpé, avec la terrasse de l’Observatoire, le bois et les vaux. Comme Viroflay, Meudon est sillonné de lignes de chemin de fer et présente plusieurs viaducs à arcades. Son histoire est riche, liée à son château. Ce fut le berceau de l’aérostation.

Rabelais a été, dit-on, curé de Meudon (1550-1552). Cependant il n’y a pas de trace formelle de son passage et on peut penser que cette cure était honorifique. Au contraire, Ambroise Paré, chirurgien des rois et inventeur de concepts très modernes en chirurgie (ligature des artères dans les blessures et amputations), y vécut (vers 1550) sous la protection de la puissante famille de Guise dont Meudon était le fief. Sa maison fut bien plus tard (1676) propriété d’Armande Béjart, veuve de Molière, jusqu’à sa mort. Elle abrite maintenant le musée d’art et d’histoire de la ville. Du XVIIe à nos jours, la proximité de Paris et le charme des bois ont attiré de très nombreux artistes à Meudon. Le compositeur Richard Wagner a vécu à Meudon en 1841 et y a composé le Vaisseau Fantôme. Le sculpteur Rodin (1840-1917) a établi son atelier Villa des Brillants et y est mort.

en savoir plus

Le château

Le château de Meudon est acquis par les Guise au XVIe siècle. Ils construisent alors la Grotte, emplacement actuel de l’Observatoire. Servien, marquis de Sablé, acquiert Meudon en 1654, le fait transformer par le Vau et construit la Terrasse à grands frais. A sa mort, en 1659, Louvois, seigneur de Chaville et personnage très influent à la Cour, rachète Meudon. Louvois continue les travaux du château, aménage parc et étangs avec Le Nôtre et Mansart, ouvre la perspective de Trivaux.

A la mort de Louvois, le Grand Dauphin reçoit Meudon. Il remanie la décoration du « château vieux » et construit le « château neuf » sur la Grotte (1706, architecte Mansart). Le futur Louis XV hérite du domaine en 1712. De la mort de Louis XIV à la révolution, Meudon est délaissé. Réquisitionné par l’Artillerie en 1793, le château vieux est détruit par l’incendie en 1804. Son marbre est utilisé au Carrousel de Paris et au Luxembourg. Le Château Neuf abrite l’atelier des ballons militaires qui ont contribué à la victoire de Fleurus (1794). En 1870, la Terrasse sert aux batteries prussiennes tirant sur Paris. Dans les combats, un incendie détruit les châteaux de Meudon et Saint-Cloud. A Meudon, la partie centrale sera transformée en observatoire astronomique en 1876.

Les viaducs

Dans Meudon, les lignes passant à Viroflay rive-gauche se croisent sur deux viaducs imbriqués.

Le train des Invalides, à l’approche de Meudon-Val-Fleury, vient de passer sous le viaduc de la ligne Montparnasse-Versailles. (coll. part.)
Le train des Invalides, à l’approche de Meudon-Val-Fleury, vient de passer sous le viaduc de la ligne Montparnasse-Versailles. (coll. part.)

Consultez notre article spécialisé

La Terrasse et l’Observatoire

La Terrasse (450m x 136m) offre une vue large sur Paris, la vallée de la Seine, la perspective de Le Nôtre et Meudon la Forêt.

Autrefois dégagé des brumes de la capitale, cet observatoire a été bâti sur le plateau de Meudon (la Terrasse). Ce site est toujours utilisé par les astronomes et astrophysiciens de l’Observatoire de Paris-Meudon. L’Observatoire de Paris proprement dit est à Paris 14°, Bd Arago et rue de l’Observatoire, il marque le méridien de Paris.
Autrefois dégagé des brumes de la capitale, cet observatoire a été bâti sur le plateau de Meudon (la Terrasse). Ce site est toujours utilisé par les astronomes et astrophysiciens de l’Observatoire de Paris-Meudon. L’Observatoire de Paris proprement dit est à Paris 14°, Bd Arago et rue de l’Observatoire, il marque le méridien de Paris.

Consultez notre article spécialisé

Chalais et l’aérostation

Non loin de Paris, sur les hauteurs de Meudon, le parc de l’ancien château fut utilisé pour établir les premiers ateliers d’aérostation. L’établissement de Chalais-Meudon de l’ONERA occupe ce vaste polygone avec des bâtiments historiques témoins des grandes heures de l’aérostation et de l’aviation.

Consultez notre article spécialisé

La maison où le colonel Charles Renard (1847-1905), polytechnicien, séjourna de 1877 à 1905 et où il mena ses travaux aéronautiques. Elle est inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.
La maison où le colonel Charles Renard (1847-1905), polytechnicien, séjourna de 1877 à 1905 et où il mena ses travaux aéronautiques. Elle est inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

Meudon Val-Fleury et le Tunnel

La gare de Meudon Val-Fleury vue du quai de Versailles. Cette halte marque l’entrée du tunnel de plus de 3km qui permet à la ligne des Invalides de déboucher à Chaville.
La gare de Meudon Val-Fleury vue du quai de Versailles. Cette halte marque l’entrée du tunnel de plus de 3km qui permet à la ligne des Invalides de déboucher à Chaville.

Consultez notre article spécialisé

Les bois

Un massif forestier de l’Ouest parisien porte le nom de Meudon. témoin de l’ancien baillage de Meudon, il s’étend de Clamart jusqu’à Chaville, Viroflay et Porchefontaine. Les dénominations sur les CPA sont souvent mélangées et nous avons regroupé les vues dans un article spécialisé.


mise à jour septembre 2016