VERSAILLES

Nous contacter

19 février 2016

Rendez vous ICI

Sites cartophiles

19 février 2008

De nombreux sites cartophiles ont été rassemblés pour vous dans la rubrique Liens, article Sur la Toile. Ne manquez pas d’y aller pour des visites virtuelles variées.

Photos anciennes de Viroflay

24 août 2005

En rédigeant l’article Des cartes sur la Toile, j’ai découvert une série de photos de Viroflay datant de 1905. Elles représentent la Villa bon repos et un étang (donc pas sur le territoire de la commune). Une recherche sur Chaville donne trois photos d’un étang. Ces photos proviennent de la base de données Mémoire mise à disposition par le ministère de la culture.

Quartier de Porchefontaine

 

Porchefontaine, quartier est de Versailles, entre le pont Colbert et l’octroi de Versailles sur la route de Paris, correspond à une zone agricole humide, au pied du bois de Meudon, d’où part le rû de Marivel. Longtemps formé de terres agricoles, autour du château de Porché-Fontaine et de l’abbaye des Cisterciens, c’est maintenant un quartier pavillonnaire sillonné de routes rectilignes. Très tôt, une route a été ouverte dans les terres, la route de Viroflay, maintenant rue Yves Le Coz, du nom d’un ancien maire de Versailles. Signalons une belle histoire imagée de Porchefontaine réalisée par les élèves de l’école Yves le Coz à Versailles.

Les vestiges du Château et de la ferme

Les rues

La rectiligne route de Viroflay joignait l’entrée de Viroflay (les Six-Ponts) au Pont Colbert. Elle permettait de continuer sur Jouy en Josas par l’ouest. (coll. part.)
La rectiligne route de Viroflay joignait l’entrée de Viroflay (les Six-Ponts) au Pont Colbert. Elle permettait de continuer sur Jouy en Josas par l’ouest. (coll. part.)

Au bout de la route, le vallon de Viroflay (détail)
Au bout de la route, le vallon de Viroflay (détail)

Le lactarium rue Yves le Coz. Un élevage alimentait en lait frais les pouponnières du quartier. La route de Viroflay (on distingue au fond le remblai de la voie ferrée) a été nommée rue Yves Le Coz en hommage à un ancien maire de Versailles. (coll. part.)
Le lactarium rue Yves le Coz. Un élevage alimentait en lait frais les pouponnières du quartier. La route de Viroflay (on distingue au fond le remblai de la voie ferrée) a été nommée rue Yves Le Coz en hommage à un ancien maire de Versailles. (coll. part.)

La rue montant vers Vélizy à travers bois. C’est maintenant la rue Berthelot qui dessert le stade et le camping international. Carte postée le 31/12/05. A. Bourdier éditeur (coll. part.)
La rue montant vers Vélizy à travers bois. C’est maintenant la rue Berthelot qui dessert le stade et le camping international. Carte postée le 31/12/05. A. Bourdier éditeur (coll. part.)

La partie basse de la rue Rémont descend vers le chemin du Cordon et l’orée du bois de Viroflay.
La partie basse de la rue Rémont descend vers le chemin du Cordon et l’orée du bois de Viroflay.

La partie basse de la rue Rémont descend vers le chemin du Cordon et l’orée du bois de Viroflay.
La partie basse de la rue Rémont descend vers le chemin du Cordon et l’orée du bois de Viroflay.

Années 30

Le calme rue Rémont. Carte sépia
Le calme rue Rémont. Carte sépia

Les écoles de Porchefontaine. Carte sépia n° 661, les Editions d’Art A.P., 11bis rue colbert, Versailles. Non circulée. (coll . part.)
Les écoles de Porchefontaine. Carte sépia n° 661, les Editions d’Art A.P., 11bis rue colbert, Versailles. Non circulée. (coll . part.)

La rue Yves le Coz à Porchefontaine. Carte sépia n° 662, Les Editions d’Art A.P., 11bis rue Colbert, Versailles. Non circulée. (coll . part.)
La rue Yves le Coz à Porchefontaine. Carte sépia n° 662, Les Editions d’Art A.P., 11bis rue Colbert, Versailles. Non circulée. (coll . part.)

Sortie de messe devant Saint Michel. CPA sépia années 30
Sortie de messe devant Saint Michel. CPA sépia années 30

Truffaut

En contrebas de l’octroi de Versailles, les riches alluvions du ru de Marivel ont permis l’établissement d’une grande pépinière, portant le nom de son créateur.

C’est en 1897 que Georges TRUFFAUT fonde les Etablissements et les laboratoires G. TRUFFAUT. Ils débutent modestement mais, 40 ans plus tard, comportent une quinzaine de succursales en France, en Afrique du Nord et en Belgique, employant au total plus de 500 personnes.

Les Etablissements de 1897, Avenue de Picardie, y restèrent jusqu’en 1906, date à laquelle ils furent transférés Avenue de Paris, à côté de la gare de Porchefontaine. Ils ont été créés en vue d’appliquer au jardinage les techniques modernes des sciences chimique, physique et électrique. Pour en savoir plus

Enormes fleurs de chrysanthèmes, obtenues grâche à l’engrais la Biogine. Carte commerciale des Pépinières Truffaut, situées près de l’octroi.  CPA circulée le 6/2/1907. (coll. part.)
Enormes fleurs de chrysanthèmes, obtenues grâche à l’engrais la Biogine. Carte commerciale des Pépinières Truffaut, situées près de l’octroi. CPA circulée le 6/2/1907. (coll. part.)

Voir notre article spécialisé

L’octroi (ou la Grille)

Les deux bâtiments de la
Les deux bâtiments de la "grille" de Versailles où se tenait l’octroi, un péage qui percevait des taxes sur les denrées transportées. Carte sépia.

Voir notre article spécialisé

La Halte

Porchefontaine n’a pas de gare mais une halte sur la ligne des Invalides à Versailles.

Le quai en direction de Paris dans la halte sur la ligne Invalides - Versailles Rive-Gauche, oblitérée le 14 juillet 1932 (timbre de l’Exposition Coloniale de 1931) (coll. part.)
Le quai en direction de Paris dans la halte sur la ligne Invalides - Versailles Rive-Gauche, oblitérée le 14 juillet 1932 (timbre de l’Exposition Coloniale de 1931) (coll. part.)

Les Cisterciens

Entrée de Versailles vue du pont Colbert. A droite la maison forestière. Plus loin la chapelle des Cisterciens.
Entrée de Versailles vue du pont Colbert. A droite la maison forestière. Plus loin la chapelle des Cisterciens.

L’entrée du domaine abbatial et la chapelle.
L’entrée du domaine abbatial et la chapelle.

Voir notre article spécialisé

Les bois

Le quartier est bordé par les contreforts boisés du plateau de Vélizy. La fontaine des Nouettes, très fréquentée pour sa source potable, est toujours un lieu aménagé pour la promenade.

Deux habitués des CP en promenade dans les bois, ici sur le sentier surplombant la fin de la rue Rémont, maintenant la lisière du camping international (coll. part.)
Deux habitués des CP en promenade dans les bois, ici sur le sentier surplombant la fin de la rue Rémont, maintenant la lisière du camping international (coll. part.)

Le tenancier de la Chaumière en promenade dans les bois, ici sur le sentier surplombant la fin de la rue Rémont, maintenant la lisière du camping international (coll. part.)
Le tenancier de la Chaumière en promenade dans les bois, ici sur le sentier surplombant la fin de la rue Rémont, maintenant la lisière du camping international (coll. part.)


mise à jour août 2016